Le cavalier Rampin

https://i0.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/5e/Rampin_rider_Louvre_Ma3104.jpg

Cavalier Rampin , musée du Louvre (Jastrow, Wikimedia Commons)

Le cavalier Rampin date des environs de 550 avant Jésus-Christ et est conservé au Musée du Louvre, elle mesure 27 cm de haut et est en marbre.

Seule la tête est d’origine, le reste est un moulage fait à partir de l’œuvre conservée au Musée de l’Acropole à Athènes. Cette sculpture fragmentaire représente la première statue équestre de l’art occidental. Le traitement du corps est encore sommaire mais l’attitude du cavalier avec la tête penchée est bien rendue, il semble qu’il existait un second cavalier.

Nous retrouvons sur cette œuvre les composantes stylistiques en vigueur dans la région de l’Attique : front haut, yeux en gouttes, pommettes saillantes, sourire, décor poussé de la chevelure en perles. Un perpétuel sourire anime les visages de l’époque archaïque. Il s’agit autant d’un emprunt à l’Egypte de l’époque que d’une solution technique pour rendre le bas du visage. Il s’agit de l’expression d’un sentiment car même les mourants sont représentés ainsi.

Des traces de couleurs rouge animent les yeux, la chevelure, la barbe et permettent même de reconstituer une petite moustache.

Cette sculpture a été trouvée sur l’Acropole d’Athènes au XIXe siècle dans une fosse contenant les débris des statues détruites par les Perses lors du sac d’Athènes en 480 avant Jésus-Christ et léguée au Louvre par le diplomate Rampin d’où son nom.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s