L’Ours blanc de Pompon

L’Ours blanc est une œuvre de François Pompon (Saulieu (Côte-d’Or) 1855-Paris 1932) conservée au Musée d’Orsay en pierre  mesurant 1,63 m de haut sur 2,51m de long pour 0,90m de large datée après 1922.

File:Pompon LOursBlanc1.jpg

Il existe de nombreuses versions de cette sculpture, nous pouvons en trouver des exemplaires en marbre, en plâtre et de toutes tailles.

Le plantigrade est représenté de manière très simple, épurée même. Le rendu est lisse seuls les yeux sont creusés le museau et les oreilles sont plus dans la continuité. Cette façon de sculpter les animaux est caractéristique du travail de Pompon. Elle tranche avec les œuvres des artistes animaliers du XIXe siècle comme Antoine-Louis Barye. Ici aucun détail superflu et pourtant nous ressentons la démarche pataude de l’ours, les muscles qui roulent sous le pelage.  C’est l’idée même de l’animal que le sculpteur veut présenter

Cette œuvre apporta à Pompon une reconnaissance tardive (à 67 ans).  Il avait surtout mené une carrière de praticien c’est-à-dire qu’il dégrossissait un bloc de pierre ou de bois d’après le modèle d’un sculpteur. Il travailla notamment pour Auguste Rodin et Alexandre Falguière.

Pour moi Pompon est le sculpteur animalier du XXe siècle. Ces œuvres montrent de « vrais » animaux.

Illustration : Wikimedia Commons

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s