L’émail Plantagenêt

L’émail Plantagenêt est une plaque de cuivre avec un décor en émail champlevé représentant Geoffroy V de Plantagenêt, comte d’Anjou et du Maine, duc de Normandie (113-1151). Elle est conservée dans les collections du musée Tessé du Mans depuis 1816 mais elle provient de la cathédrale de la ville où elle était apposée sur un pilier au-dessus de la tombe du duc.

Le défunt est figuré en pied et vivant (ses yeux sont ouverts) sous un arc cintré. Vêtu d’une longue tunique, il lève son épée d’une main et tient un grand écu armorié de lions d’or dressés sur fond d’azur de l’autre.
La représentation du corps est un peu faussée : le buste est court par rapport aux jambes.
Le fond de la plaque est orné de fleurs de lys. L’inscription de la bordure rend hommage à un prince protecteur de l’Eglise mais sans le nommer, l’identification du personnage a pendant longtemps posé question mais aujourd’hui tous les historiens d’art s’accordent sur le nom de Geoffroy V.

La plaque mesure 63 cm de haut par 33 cm de large, elle pèse 33 kg. Il s’agit du plus grand émail roman conservé.
La technique de l’émail champlevé est très employée à cette époque. Pour réaliser ce type d’œuvres, l’artisan creuse la plaque afin d’obtenir des cavités dans lesquelles il coule des émaux de différentes couleurs. Cette technique nécessite des supports à l’épaisseur relativement importante et plusieurs cuissons successives car certains coloris ne supportent pas de hautes températures. Le travail commence donc par des tons très résistants comme le rouge et se termine par des teintes fragiles comme le jaune.
Cette œuvre provient sûrement d’un atelier angevin ou manceau.

L’effigie funéraire de Geoffroy Plantagenêt est caractéristique de l’art roman par le fait que la plaque est entièrement ornée rejoignant l’horreur du vide distinctive de cette période ainsi que par la simplification du dessin qui rend l’œuvre très lisible.

Le cliché provient du site de l’office du tourisme de la Sarthe http://www.tourisme-sarthe.mobi/que-faire/musees/detail/478853

Publicités

2 réflexions sur “L’émail Plantagenêt

  1. Cet émail remarquable n’est plus visible au musée de Tessé mais au Musée d’archéologie et d’histoire du Maine dit « Carré Plantagenêt ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s