La colonne Trajane

La colonne Trajane est un monument sculpté réalisé entre 107 et 113 après Jésus-Christ et installé à la demande de l’empereur Trajan sur le forum qui porte son nom pour commémorer sa victoire sur les Daces.
Le forum dans l’antiquité romaine est un espace public comprenant différentes activités comme un temple pour les affaires religieuses, des espaces commerciaux. Celui de Trajan est le plus grand de Rome (6 hectares de superficie), il est aussi le dernier à avoir été construit dans la cité à cause du manque de place. Ce chantier a d’ailleurs nécessité d’énormes travaux notamment l’arasement d’une partie de la colline du Quirinal.

Ce forum est un espace fermé qui rappelle la disposition d’un camp militaire, il comprend des portiques, une basilique à cinq nefs, deux bibliothèques (une pour les ouvrages en latin et une pour les documents en grec). L’architecte est Apollodore de Damas du site mais on ne sait pas s’il est intervenu sur le monument en lui-même.
La hauteur de la colonne correspond à la hauteur du nivellement de la colline soit un peu plus de 39 m.
Elle est posée sur une base rectangulaire décorée de trophées militaires et de Victoires, vient ensuite le fût orné de reliefs d’un mètre de haut environ disposés en spirale et enfin elle était surmontée d’une statue de Trajan (enlevée et remplacée par une représentant saint Pierre).
Le socle abritait les sépultures de Trajan et de son épouse. Elles furent pillées lors des invasions des Wisigoths.

Trajan's Column, Rome (14271952855).jpg

La colonne trajane vue depuis le forum de Trajan

Le décor sculpté mesure 200 m de long et ce sont environ 100 scènes qui racontent chronologiquement les épisodes importants des deux campagnes militaires menées par les légions de Trajan contre les Daces dirigés par le roi Décébale (la Dacie est une région européenne qui correspond à l’actuelle Roumanie). Toutefois les recherches contemporaines démontrent qu’une lecture thématique est possible de manière verticale. Cette démarche implique alors une organisation complexe des reliefs.

Trajan's Column, Rome (14268598911).jpg

Détails des reliefs de la colonne Trajane

L’étude de la colonne montre qu’au moins cinq sculpteurs sont intervenus sur ce chantier.
Ce monument est une prouesse technique car il est constitué de 29 blocs monolithiques de marbre de Carrare : 8 de forme parallélépipédique (pour le socle) et 21 circulaires (pour le fût). Chaque tambour est taillé dans un même bloc mais en 3 parties : un escalier est compris entre deux cylindres pleins. Cette structure qui rappelle le principe de la vis d’Archimède est à la fois légère et rigide, permis à la colonne de résister aux tremblements de terre qui ont détruit son environnement architectural.

Il est donc difficile aujourd’hui de comprendre la portée de la colonne. Toutefois elle reste un monument important de l’art romain par la richesse de son décor et par sa triple fonction historique : la célébration de la victoire contre les Daces, la commémoration de l’importance des travaux du forum de Trajan et par la présence de la sépulture de l’empereur.

Source des photos :  Par Carole Raddato from FRANKFURT, Germany (Trajan’s Column, Rome) [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)%5D, via Wikimedia Commons

« Trajan’s Column, Rome (14268598911) » par Carole Raddato from FRANKFURT, Germany — Trajan’s Column, Rome. Sous licence CC BY-SA 2.0 via Wikimedia Commons – https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Trajan%27s_Column,_Rome_(14268598911).jpg#/media/File:Trajan%27s_Column,_Rome_(14268598911).jpg

Publicités

Zeus

Zeus dans la mythologie grecque est le dieu du ciel et le souverain des dieux de l’Olympe, il correspond dans la mythologie romaine à Jupiter.

Il n’a créé ni les dieux ni les mortels mais il est le protecteur et le souverain de la famille des dieux de l’Olympe et de la race humaine.  Seigneur du ciel, il est le responsable des orages et des pluies. Il peut être présenté comme le dieu de la Justice, protecteur des faibles.

Ses temples principaux étaient à Dodone en Epire et à Olympie où les jeux olympiques étaient célébrés en son honneur tous les quatre ans.

Zeus étaient le plus fils  des Titans, Cronos et Rhéa et le frère des divinités Poséidon, Hadès, Hestia, Déméter et Héra.

Selon un des anciens mythes sur la naissance de Zeus, Cronos, craignant d’être détrôné par un de ses enfants, les avalaient à leur naissance. Zeus fut sauvé par sa mère Rhéa en le remplaçant par une pierre emmaillotée et le cacha en Crête où il fut élevé par les nymphes et nourri au lait de la chèvre Amalthée.

File:Jakob Jordaens 006.jpg

L’enfance de Zeus par Jacob Jordaens vers 1640, huile sur toile conservé au Musée du Louvre (The Yorck Project: 10.000 Meisterwerke der Malerei. DVD-ROM, 2002. ISBN 3936122202. Distributed by DIRECTMEDIA Publishing GmbH)

Quand Zeus devint adulte, il força Cronos à restituer ses autres enfants qui cherchèrent à se venger de leur père. Une guerre s’ensuivit, Cronos s’allia aux Titans mais c’est Zeus et ses frères et sœurs qui l’emportèrent.

A partir de ce moment, Zeus régna sur le ciel.

Marié à sa sœur Héra, ensemble ils ont Arès dieu de la Guerre, Hébé déesse de la Jeunesse, Héphaïstos dieu du Feu et Illithye déesse des accouchements.

Une prochaine fois nous parlerons des amours illégitimes de Zeus (et elles sont nombreuses…).

Ara Pacis

L’autel de la Paix est un monument construit à la demande de l’empereur Auguste sur le Champ de Mars à Rome entre 13 et 9 avant J.-C. Il célèbre les victoires d’Auguste en Gaule et en Espagne mais c’est avant tout un édifice politique où le commanditaire cherche à conforter son pouvoir et asseoir une dynastie.

Voici le lien du musée de l’Ara Pacis à Rome :

http://cdm.reed.edu/ara-pacis/preface.php