Eros – Cupidon – Amour

Tout comme pour Aphrodite – Vénus, il existe deux versions de la naissance d’Eros.

Selon Hésiode, Eros serait un dieu primordial né du Chaos, il serait responsable de l’union de Gaïa (la Terre) et d’Ouranos (le Ciel). Pour cette tradition, il personnifie de la puissance génératrice qui envahit les êtres vivants et les pousse à se reproduire.

Pour Homère, il est le fils d’Aphrodite et d’Arès.Il incarne le protecteur des amours (en particulier homosexuelles).

L’iconographie des époques archaïque et classique le représente comme un jeune homme ailé, c’est à partir de l’époque hellénistique que les sculpteurs le figurent comme un enfant. Les romains le montrent comme un bébé joufflu.

Terracotta hydria (water jar) Hydrie grecque de l’époque classique (430-420 av. J-C), céramique à figures rouges mesurant 23 cm de haut et conservée au Metropolitan Museum de New-York

Ces attributs sont  l’arc, les flèches, le carquois et les ailes.

Dans l’art occidental, les artistes ont surtout évoqué l’histoire de Psyché.

Psyché et l’Amour (1798) par François Gérard huile sur toile conservée au Musée du Louvre.

Illustrations : hydrie grecque Metropolitan Museum of New-York

                     Psyché et l’Amour Wikipedia

Publicités

Aphrodite –Vénus

Continuons à nous intéresser aux dieux de la mythologique grecque.

Parlons un peu d’Aphrodite pour les Grecs ou Vénus pour les Romains.

Il existe deux versions pour sa naissance :

-une donnée par Homère, elle est la fille de Zeus et de Dioné

-une autre proposée par Hésiode, elle serait de l’écume fécondée par les organes d’Ouranos tranchés et jetés à la mer par Cronos.

Ces mythes permettent de mieux comprendre les différentes personnalités attribuées à cette déesse.

Aphrodite née de la mer dite ouranienne est la divinité de l’amour noble, céleste, elle est alors la gardienne des femmes mariées. Tandis que l’Aphrodite (pandemia) issue de l’union de Zeus et Dioné est la déesse de l’amour charnel, protectrice des prostituées, des courtisanes.

Elle est l’épouse d’Hephaïstos – Vulcain le dieu forgeron mais aussi le plus laid des dieux aussi elle a de nombreux amants : Arès –Mars dont elle aura un fils Eros, Dionysos de leur union naquit Priape ( dieu de la fertilité, des jardins) d’Hermès, elle aura Hermaphrodite.

Son culte fut plus important à Rome qu’en Grèce car elle est la mère d’Enée (ancêtre de Romus et Romulus).

Aphrodite est la déesse la plus figurée durant l’Antiquité et dans le monde occidental. Dans le monde greco-romain, elle est souvent représentée comme une femme à sa toilette.

Vénus genitrix Musée du Louvre (source Wikipedia)

Tandis qu’à partir de la Renaissance, elle apparait soi comme endormie soit dans ses amours en particulier avec Mars et Adonis ou encore dans l’épisode du Jugement de Pâris.

 Vénus endormie par Giorgione Gelmadegalerie à Dresde ( source Web Galery of Art)

Ses attributs sont le miroir, la pomme, un cygne ou des colombes et elle est souvent associée à Eros.

Zeus

Zeus dans la mythologie grecque est le dieu du ciel et le souverain des dieux de l’Olympe, il correspond dans la mythologie romaine à Jupiter.

Il n’a créé ni les dieux ni les mortels mais il est le protecteur et le souverain de la famille des dieux de l’Olympe et de la race humaine.  Seigneur du ciel, il est le responsable des orages et des pluies. Il peut être présenté comme le dieu de la Justice, protecteur des faibles.

Ses temples principaux étaient à Dodone en Epire et à Olympie où les jeux olympiques étaient célébrés en son honneur tous les quatre ans.

Zeus étaient le plus fils  des Titans, Cronos et Rhéa et le frère des divinités Poséidon, Hadès, Hestia, Déméter et Héra.

Selon un des anciens mythes sur la naissance de Zeus, Cronos, craignant d’être détrôné par un de ses enfants, les avalaient à leur naissance. Zeus fut sauvé par sa mère Rhéa en le remplaçant par une pierre emmaillotée et le cacha en Crête où il fut élevé par les nymphes et nourri au lait de la chèvre Amalthée.

File:Jakob Jordaens 006.jpg

L’enfance de Zeus par Jacob Jordaens vers 1640, huile sur toile conservé au Musée du Louvre (The Yorck Project: 10.000 Meisterwerke der Malerei. DVD-ROM, 2002. ISBN 3936122202. Distributed by DIRECTMEDIA Publishing GmbH)

Quand Zeus devint adulte, il força Cronos à restituer ses autres enfants qui cherchèrent à se venger de leur père. Une guerre s’ensuivit, Cronos s’allia aux Titans mais c’est Zeus et ses frères et sœurs qui l’emportèrent.

A partir de ce moment, Zeus régna sur le ciel.

Marié à sa sœur Héra, ensemble ils ont Arès dieu de la Guerre, Hébé déesse de la Jeunesse, Héphaïstos dieu du Feu et Illithye déesse des accouchements.

Une prochaine fois nous parlerons des amours illégitimes de Zeus (et elles sont nombreuses…).

Les Vertus dans l’iconographie chrétienne

Dans la théologie chrétienne, il existe les vertus cardinales et les vertus théologales.

Les vertus théologales ont Dieu pour objet , elles sont au nombre de trois ce sont la Foi, l’Espérance et la Charité.

La Foi est souvent représentée avec une croix ou un livre.

L’Espérance tient fréquemment une ancre.

La Charité est généralement figurée sous l’aspect d’une femme les bras ouverts (en signe d’accueil) ou avec des enfants.

https://i0.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/3/31/Delvaux_Les_vertus_th%C3%A9ologales.jpg

Les vertus théologales Laurent Delvaux Musée royaux de Bruxelles (1696 – 1778) (Michel wal, Wikimedia Commons)

Les vertus cardinales sont au nombre de quatre, elles s’appliquent à l’ensemble de l’activité humaine.

https://i0.wp.com/upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/09/Louis_XII_et_Anne_de_Bretagne_St_Denis.jpg

Tombeau de Louis XII et Anne de Bretagne Basilique de Saint-Denis par les frères Juste (1516) (Siren-Com, Wikimedia Commons)

Il s’agit de la Justice représentée avec une balance, de la Prudence qui porte habituellement un miroir, la Force s’appuyant sur une colonne ou accompagnée d’un lion et de la Tempérance quant à elle tient deux vases où de l’eau passe de l’un à l’autre.

Pour les étudiants un petit moyen mémo-technique pour retenir le nombre des vertus théologales commence par un T comme trois, et cardinales par le son [c] comme quatre, et les vertus cardinales sont comme les points cardinaux elles guident le chrétien dans sa vie.