Les couleurs au Moyen Age

Sur son site internet, le musée du Louvre présente une série de conférences en ligne sur les couleurs du Moyen-Âge.

Ce sont cinq cours d’initiation à l’histoire des arts donnés à l’automne 2012 par Michel Pastoureau, médiéviste, historien des représentations et directeur d’études à l’École pratique des Hautes Études (EPHE). Les conférences, d’un peu plus d’une heure chacune, s’adressent aux non spécialistes, qui semblent avoir été nombreux à se présenter au Louvre pour ces conférences et à qui on réserve une période de questions d’une quinzaine de minutes à la fin de chaque séance. Les conférences sont passionnantes même quand l’historien traite de son sujet sans l’appui d’images ; il affirme à un moment ne pas avoir osé ajouter de textes à ses documents Powerpoint parce que l’utilisation du logiciel est trop nouvelle pour lui. On le croit sur parole ; la qualité de son discours, la clarté du contenu comme de la forme, son érudition suscitent un intérêt qui ne faiblit pas tout au long des cours. La parole seule du conférencier assis à une table devant la salle, pratiquement sans bouger, est tout aussi passionnante que dans les moments où les informations sont appuyées par des exemples illustrés. Les conférences de Michel Pastoureau, aux grandes qualités d’érudit et de communicateur, rappelleront sans doute aux internautes leurs meilleurs professeurs.

La première conférence de la série sert d’introduction aux quatre suivantes et porte sur la difficulté de construire une histoire de la couleur, à cause, notamment, du passage du temps qui a transformé les couleurs d’origine des sculptures, des peintures, des tapisseries et des oeuvres architecturales mais aussi à cause des écarts entre l’éclairage changeant de la flamme de la bougie utilisée au Moyen Âge  et l’éclairage électrique plus uniforme et statique que nous utilisons pour consulter et admirer les oeuvres aujourd’hui. Pastoureau précise aussi, dans une langue admirable de clarté, les difficultés méthodologiques associées au choix des couleurs comme sujet d’étude, surtout quand on veut analyser les aspects esthétiques et oniriques des couleurs médiévales. Il souligne l’importance de ne pas projeter les savoirs actuels dans le passé, et donne l’exemple du bleu, qui était considéré, à l’époque médiévale, comme une couleur chaude, contrairement au classement actuel.

La deuxième séance est consacrée aux pigments et aux colorants du Moyen Âge ; le conférencier y évoque les analyses récentes de laboratoire qui ont beaucoup apporté aux connaissances sur les couleurs de l’époque médiévale. Il rapporte également les recherches faites à partir de documents d’archives comme les recueils de recettes de couleurs de l’époque, qui ne précisaient ni les durées ni les quantités, sans compter leur aspect multilingue qui rend leur analyse assez complexe. Toute une partie de ce deuxième cours décrit les différents pigments de l’époque en précisant leur provenance géographique, leur origine végétale, minérale ou animale : le bleu du lapis-lazuli ou de l’indigo, le jaune de l’or piment, le noir des bois calcinés…  Des informations qui pourraient devenir austères mais qui s’avèrent  passionnantes grâce à la riche mise en contexte et aux explications limpides du conférencier.

Les trois autres conférences en ligne qui composent la série traitent des codes vestimentaires au Moyen Âge et des colorants utilisés à cette époque par les teinturiers, des couleurs du blason et de leur symbolique ainsi que de la « révolution bleue » des XIIe et XIIIe siècles.

C’est une série captivante que le Louvre propose ici, un voyage dans le temps où Michel Pastoureau fait office de guide, un médiateur exceptionnel qu’on voudrait pouvoir suivre dans les salles des musées ou dans les cathédrales pour pouvoir comprendre toute une époque par ses couleurs.

Ressources

Les couleurs du Moyen-Âge par Michel Pastoureau [consulté le 24 juin 2013] : http://www.louvre.fr/les-couleurs-du-moyen-agepar-michel-pastoureau

Images : Captures d’écran des conférence en ligne de Michel Pastoureau « Les couleurs du Moyen-Âge » sur le site du musée du Louvre

Article de Francine Clément paru sur Thot cursus le 24 juin 2013 http://cursus.edu/dossiers-articles/dossiers/124/decompresser/articles/20388/couleurs-medievales-comme-vous-etiez/

Publicités